Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon
Paysages de balcon

Accessoires de balcon pour favoriser la biodiversité

projet de diplôme de l’ENSCI 2012
sous la direction de Thomas Lommée

Les balcons à Paris sont des espaces étroits entre le dedans et le dehors qui ont, avant tout, une vocation visuelle. Ils sont pourtant, du fait de leur proximité avec l’habitat et de leur large réseau dans la ville, particulièrement favorables à l’instauration de pratiques quotidiennes plus intelligentes et plus écologiques. Paysage d’éco-balcon propose une gamme d’objets de balcon qui facilitent l’utilisation de cet espace et accroissent la biodiversité à l’échelle locale et régionale, en favorisant les échanges entre humains, climat, plantes, insectes et oiseaux.

Une gamme d’objets vient aider les balconniers à diversifier leurs pratiques sur le balcon. Aujourd’hui, il existe très peu d’objets spécifiquement dédiés au jardinage urbain et ceux qui existent, comme les accroche-pot,  sont centrés uniquement sur les plantes. Il ne permettent pas une grande interaction avec l’utilisateur, ni avec le reste de l’environnement (faune et flore existante…). Alors que le chiffre d’affaire du jardin en France dépasse les 6 milliards d’euros, il y reste un marché à ouvrir et un vocabulaire à trouver pour les objets spécifiquement dédiés au balcon. La gamme de cinq objets d‘Écobalcon fait se rencontrer harmonieusement en ville faune, flore, climat et humains. Cette gamme pourrait être amenée à développer d’autres usages : compostage, énergie solaire, …

Elle compte un Nid à insecte que l’on peut planter dans un pot pour accueillir des insectes favorables à l’écosystème du balcon. Un maillage en papier huilé se déploie dans la structure et permet d’accueillir, selon sa géométrie, des coccinelles qui se nourrissent de pucerons ou des abeilles solitaires qui pollinisent les plantes du quartier.
Un Bassin recueille l’eau de pluie et peut alors servir de bassin ou d’abreuvoir pour les oiseaux. Sa forme est prévue pour accueillir les grands comme les petits oiseaux, la bulle centrale formant un îlot. Il est aussi possible de se servir de l’eau recueillie pour arroser ses plantes. Le revêtement noir permet de ralentir le développement des bactéries et le fait qu’il soit amovible permet de le nettoyer facilement.
Les hommes aussi ont leur place sur le balcon. À la campagne, on enterre les tubercules verticalement dans du sable pour mieux les conserver, à l’abri de l’oxygène et de la lumière (on préserve ainsi leur hydrométrie). Le Sablier à tubercules permet d’adapter cette pratique en ville sur son balcon. Il est composé de deux parties fonctionnant en vases communiquant. La partie inférieure comprend du sable. On place les tubercules dans la partie supérieure du sablier que l’on le ferme hermétiquement à la manière d’un sac de kayak .On retourne alors l’objet sur son axe : le sable recouvre les tubercules, les protégeant ainsi pour plusieurs semaines.  Pour récupérer les tubercules on renverse à nouveau le Sablier ce qui permet de les prendre sans creuser dans le sable. Le sac est composé de toile enduite et de bandeaux élastiques qui résistent à l’humidité et peut être lavé.
En ville les oiseaux manquent d’abris en hiver.  Le Nichoir permet des héberger sur son balcon à cette saison. Au printemps et en été, quand les oiseaux ne cherchent plus d’abri et migrent hors de la ville, le Nichoir se transforme en pot pour plantes saisonnières. L’objet est constitué de deux parties : une coupelle et une housse (lavable). Selon le type de housse choisie (taille de l’ouverture), les oiseaux accueillis ne sont pas les mêmes. L’alternance des deux modes de fonctionnement du nichoir rend lisible pour les citadins les cycles migratoires des oiseaux.

Paysages de balcon

  • Categories →
  • image
 
 
Back to top